Root

Root : L'avis de l'asso

chuck Par Le 12/09/2021

Dans On a testé

Entre deux sessions à l’association, il faut s’entrainer ! Aujourd’hui je vous parle d’un jeu que l’on n’a plus sorti depuis quelques mois à Ludonor et que j’aurais aimé ne pas adorer … Root !

Auteur : Cole Wehrle 
Illustrateur : Kyle Ferrin
Editeur : Matagot pour la VF

Root est un investissement, d’un point de vue monétaire effectivement, mais surtout en terme de règles. Avec 6 factions aussi mignonnes que sauvages, le jeu de base vous demande d’apprendre 6 façons différentes de jouer avec lesquelles il va falloir jongler pour avoir une chance de l’emporter à la fin !

En soit, ce n’est pas si compliqué que cela. L’apprentissage se fait doucement si vous jouez à 2 ou 3 joueurs pour commencer, le temps de saisir ses propres règles puis celles des autres. Et après ça devient un puzzle enrobé de mignonnerie enrobé de plans machiavéliques à base d’arbalète dans la clairière à lapins avec les mercenaires marins. 
J’aurais aimé ne pas l’adorer, mais finalement j’ai totalement craqué : le graphisme est sublime avec un style enfantin unique en total désaccord avec l'ambiance militaire d'occupation du jeu. Le design du jeu est très malin, les factions ont toutes un gameplay unique. Certaines factions partent avec un gros avantage de début de partie (notamment les chats et les oiseaux) mais vont devoir profiter de leur momentum très rapidement avant que les autres factions décident de leur mettre des batons dans les roues, ce qui peut les ralentir très fortement très rapidement. Alors que certaines factions ont donc des rôles simple à appréhender (s'étendre sur la carte, réduire les forces adverses, ...), d'autres auront une façon de jouer bien plus originale, presque "méta" comme le commerçant qui vous vendra ses forces militaires, ses cartes en main ou ses bateaux. Mais pour être un commerçant à succès, il faut savoir négocier ses prix et surtout faire en sorte de se rendre à la fois indispensable et non-menaçant ! Une stratégie trop frontale peut vous mettre à dos les autres joueurs ce qui bloquerait une bonne partie de votre progression.

La seule chose que l'on pourrait reprocher au design de ce jeu c'est son évolution au fur et à mesure que le monde de Root s'aggrandit. En effet, Root profite d'un énorme capital sympathie sur internet et de nombreuses extensions officielles et fanmades ont vu le jour. (La prochaine extension sortira d'ailleurs en français dans les semaines qui viennent). C'est à la fois une très bonne nouvelle pour les fans du jeux, mais la multiplication des gameplays originaux induit aussi de nouveaux équilibrages pour s'assurer qu'une faction ne rende pas caduques les autres. En plus de cela, les milliers de parties jouées par les fans de l'auteur lui ont aussi permit d'équilibrer 2-3 points mineurs. Cependant cela peut tout de même agacer ceux qui n'aiment pas avoir à ré-apprendre à jouer à un jeu qu'ils connaissent. Outre ces petits ajustements, qui finalement n'embetteront que ceux qui sont prêt à se lancer dans les nouvelles factions (pour information, à l'heure actuelle il y en ...  17 ! Dont 10 fanmades).

D'un point de vu éditorial, le matériel est au top. Nous profitons même en France d'une édition un peu particulière puisque la boite de base contient la première extension du jeu, et que la première extension qui sera disponible en septembre 2021 en boutique sera un ensemble de plusieurs petites extensions sorties séparemment aux USA. Ce qui réduit le coût pour les fans du jeu. ;) Bon aller, si, chippotons un petit peu. Le seul hic de cette édition c'est ... qu'il faut attendre environ 2 ans entre sa sortie VO et la VF ! A part cela, Root a tout pour plaire !

Alors les joueurs, quand est-ce qu’on se refait une partie ?